4 Octobre 2018

Form@ter

Le pôle Form@ter (Forme et Mouvement de la Terre) a pour mission de fédérer les centres existants au service de la communauté Terre Solide. Il facilite l’accès aux données, valorise les mesures spatiales et « in-situ » disponibles, et contribue à la création de nouveaux produits et services.

Au sein de l’Infrastructure de Recherche « Système Terre » qui regroupe également les pôles Theia (surface continentale), Odatis (océans) et Aeris (Atmosphère), Formater gère l’accès aux données liées aux thématiques de la Terre Solide. Il s’agit de l’étude des milieux naturels et anthropisés aux échelles spatiales et temporelles particulièrement vastes : de l’infiniment petit (échelle de l’atome pour les processus géochimiques fins) à l’infiniment grand (dimensions de la Terre) et de l’instantané (la rupture sismique) à plusieurs millions d’années (déformation de grande amplitude). Les travaux s’appuient sur l’exploration, l’observation, l’expérimentation et la modélisation dans les domaines aussi variés que la géodésie, le géomagnétisme, la gravimétrie, les fonds marins et le littoral, la sismologie, le niveau relatif de la mer, etc.

En collaborant avec les infrastructures existantes et en construction, Formater est amené à réaliser quatre objectifs principaux :

  • Permettre un accès unifié et une utilisation simplifiée des données sur la Terre Solide grâce aux mesures depuis différents satellites, mais aussi « in situ », avec à un « Portail de données et services ».
  • Mettre à la disposition de la communauté scientifique et du public l’expertise pour l’utilisation des données Terre Solide.
  • Assurer la liaison entre les innovations technologiques des laboratoires de recherche et la communauté scientifique, mais aussi vers le grand public et les activités commerciales.
  • Soutenir les services d’accès aux données existants, maintenues par la communauté nationale, européenne et internationale.

Dans ce cadre, Formater dispose en 2018 d’un portail vers plus d’une vingtaine de laboratoires français et internationaux et leurs données, comme par exemple les cartes issues des mesures des satellites GRACE ou les données publiques de l’ISGI (Service International des Indices Géomagnétiques). Il n’a pas vocation à remplacer les centres ou services déjà existants, mais à servir de passerelle pour regrouper et mieux accéder à ces données.

Le Pôle Terre Solide s’articule principalement autour d’un Centre de Coordination et de Diffusion, les centres de données et services ainsi que les centres d’expertise scientifique. Il a aussi pour mission de se positionner en partenariat avec les infrastructures et programmes européens existants et de plus en plus importants comme Copernicus. Deux des trois projets majeurs en cours pour Formater sont d’ailleurs directement liés à l’Europe : la contribution au projet EPOS (European Plate Observing System, observatoire de la plaque tectonique européenne) et le produit MUSCATE (Multi-Satellite, Multi-Capteurs pour des données Multi-Temporelles) basé sur l’exploitation des données des missions Sentinel.

Le CNES, via sa position unique est non seulement un fournisseur de données grâce aux différents satellites qu’il opère, mais  il coordonne, en liaison avec le pôle, la création de nouveaux produits issues de missions françaises et européennes.

Aller sur le site Form@ter

Contact référent

Mioara Mandea mioara.mandea at cnes.fr TEL: 01 44 76 79 48